Particulier

Comment se déroule un état des lieux en location ?

Avatar
Rédigé par Immobillet

Faire un état des lieux en location est indispensable, car il permet de protéger le propriétaire contre tout litige en cas de dégradation du bien ou de son usure. À l’entrée du logement comme à la sortie, cette étape est obligatoire. Elle fait mention de l’état de la maison ainsi que de tous ses équipements. C’est la comparaison qui déterminera ensuite si l’occupant est responsable des potentiels dégâts.

État des lieux en location : les règles à respecter

Au commencement de la location, normalement, le locataire devra vous remettre un dépôt de garantie. Cette somme lui sera remise dans le cas où il rend la maison en parfait état et conforme à l’état à son arrivée. Parfois, des litiges surviennent entre le propriétaire et le locataire quant aux dégradations et usures anormales du bien. Pour éviter toute discorde, faire un état des lieux en location est de mise au début et à la fin de son séjour. Le comparatif des deux documents déterminera si vous allez lui remettre partiellement ou totalement le dépôt de garantie !

Bien remplir l’état des lieux

Il est important de sélectionner un modèle type d’état des lieux en location conforme à la loi (décret obligatoire depuis le 1er juin 2016). Ce document doit être paraphé à chaque page, signé et daté par les deux parties. Ensuite, vous devez remplir deux états de lieux différents à l’entrée et à la sortie. N’oubliez pas de mentionner le jour de l’état des lieux. Il est vivement conseillé de garder un exemplaire de l’état des lieux en location (chaque partie doit détenir ce document).

Pour réduire les risques de litige, veillez à bien examiner chaque pièce, chaque équipement en cochant sur une case son état. Il faut être précis et avoir les meilleures conditions réunies pour que tout se passe bien. Pour éviter tout conflit, un conseil est de prendre des photos de votre logement. C’est une preuve irréfutable de plus. On terminera par un relevé des compteurs d’eau, de gaz et d’électricité. Vous pouvez même prendre les compteurs en photo.

L’état des lieux à l’entrée et à la sortie du logement

  • À l’entrée du bien : à partir du moment où le locataire prend possession des lieux, il faut tout voir en détail avec lui : une poignée cassée ? Une tache sur le carrelage ? Une fenêtre qui peine à s’ouvrir ? Pièce par pièce, tout doit être noté par les deux parties au contrat. L’état des lieux en location doit se faire dans les meilleures conditions, avec une excellente luminosité. Doté de votre smartphone, prenez quelques clichés. C’est la loi Alur qui encadre cette démarche.
  • À la sortie du bien : sur la base du document établi (qui se gardera précieusement avec soi), il faut faire l’état des lieux de sortie. Il faut que tout soit fait avec minutie et précision. Attention, si l’une des parties a omis de signer, cela voudra dire que le bien est en bon état. Si des travaux sont à prévoir, le propriétaire doit envoyer une copie des factures à son locataire.

Il est important de préciser que le locataire dispose d’un délai de 10 jours après la conclusion de l’état des lieux en location pour signaler tout problème. Il le fera par lettre recommandée avec AR. S’il rencontre des soucis avec le mode de chauffage, il peut même vous en informer pendant le premier mois.

A propos

Avatar

Immobillet

Chez Immobillet, nous sommes une équipe de professionnels du secteur immobilier. Gestionnaires de location, chasseurs d’appartement et responsable d’agence, nous vous donnons tous nos conseils pour gérer vos problématiques immobilières.

Laissez un commentaire